PRÉSENTATION

Le sommeil des volcans

Sabine WOLLBRECHT

ROMAN

Format : 14 x 21 cm
Reliure : broché
Pagination : 256 pages
ISBN : 978-2-914773-60-7
Prix : 19,90 €

L'OUVRAGE

Greta Martin, artiste peintre d’origine allemande, divorcée de son mari marocain, s’installe dans une petite villa coquette de Rabat où elle perçoit les subtiles traces d’un passé mystérieux.

En ville se répand un discours salafiste prêchant un islam radical, alors qu’à l’université de plus en plus d’étudiantes choisissent le port du foulard. Celles qui s’y refusent se sentent menacées, certaines sont agressées par de jeunes hommes endoctrinés et violents.

C’est dans ce contexte que Greta fait la connaissance de deux hommes qui vont tenir un rôle important dans sa vie, l’ancien commissaire Driss Mehrez et Siegfried de Witt, l’architecte qui a conçu la villa qu’elle occupe.

Survient alors un double meurtre : une femme « moderne » et sa bonne sont assassinées à l’arme blanche. Vengeance due à la jalousie? Avertissement des islamistes? Et que cachent Mehrez et de Witt, qui semblent en savoir plus qu’ils ne veulent bien le dire sur ces meurtres? Greta se trouve entraînée dans un tourbillon d’interrogations qui concernent aussi bien son histoire personnelle que celle du Maroc.

“Intrigue et suspense
dans un Maroc aux deux visages...”

L'AUTEURE

Née en Allemagne de l’Est en 1947, Sabine Wollbrecht a dû s’enfuir en 1956 à Berlin-Ouest avec ses parents, persécutés pour des raisons politiques. En 1976 elle s’installe au Maroc, où elle est aujourd’hui professeur à l’Institut Goethe de Rabat. Elle est mariée à l’écrivain Abdelfattah Kilito.

Sabine Wollbrecht a déjà publié un roman et un recueil de nouvelles et collabore régulièrement à différentes revues marocaines.

LE PLUS

Cet ouvrage, par le biais d’un roman captivant, préfigure le traumatisme que sera le terrible attentat de mai 2003 à Casablanca, et pose la question de l’avenir du Maroc, partagé entre modernisme et régression.

L'AUTEURE

Sabine WOLLBRECHT

Née en Allemagne de l’Est en 1947, Sabine Wollbrecht a dû s’enfuir en 1956 à Berlin-Ouest avec ses parents, persécutés pour des raisons politiques. En 1976 elle s’installe au Maroc, où elle est aujourd’hui professeur à l’Institut Goethe de Rabat. Elle est mariée à l’écrivain Abdelfattah Kilito.

Sabine Wollbrecht a déjà publié un roman et un recueil de nouvelles et collabore régulièrement à différentes revues marocaines.

Stacks Image 1459
Stacks Image 1462

LES MÉDIAS EN PARLENT

Stacks Image 16642
Stacks Image 17184

27 novembre 2014

 
 
Stacks Image 17159

AL BAYANE

12 août 2014

 
 

PLUS

Zone de téléchargement

Couverture

4de couverture

Photographie
de l'auteur

© Michel Nachef

 
 
Stacks Image 143

Le choix du nom de Zellige*,
que l’on peut rapprocher de mosaïque,
symbolise notre volonté affirmée
d’échanges, de partenariat
et d’ouverture.

* Zelliges : motifs constitués
de morceaux de briques émaillés
décorant les monuments ou
les intérieurs dans le monde arabe.